L’Ancienne Nonciature :
lieu et place en osmose    

Depuis la succession des fenêtres donnant sur la place du Grand Sablon, la façade de l’église Notre-Dame déploie ses ornements gothiques, tel un tableau vivant d’architecture.Un lien étroit lie l’Ancienne Nonciature et son environnement tout au long de l’histoire. Au XVIè siècle, un somptueux palais est érigé; un portail Renaissance orne la façade et les ailes de la demeure entourent une cour bordées de portiques s’ouvrant sur des jardins. De cette époque subsistent les caves voutées de l’Ancienne Nonciature. Du XVIè au XVIIIè siècles, le palais passe entre les mains d’illustres familles aristocratiques.

NONCIATURE_B_02

Au début du XIXè siècle, il est en indivision, morcelé et détruit, ses jardins ayant déjà été éventrés par la création de la rue Coppens. En 1827 cinq hôtels particuliers sont construits, dont trois subsistent aux numéros 7, 9 et 11 rue des Sablons. C’est dans cet hôtel particulier n°7, offrant alors un des plus beaux exemples à Bruxelles de style néo-classique, que prendra place l’Ambassade du Vatican. Le cardinal Pecci, nonce apostolique et futur pape Léon XIII, y séjourna de 1843 à 1846 ; d’autres cardinaux lui succèderont jusque dans les années 1860, où l’hôtel est vendu à la famille De Mot dont l’un des fils, Emile De Mot, bourgmestre de Bruxelles y habita toute sa vie durant.

NONCIATURE_A_BLANC
NONCIATURE_B_09
NONCIATURE_B_10

Willy-Alexis d’Huysser

––

Expert en œuvres d’art réputé, spécialiste de la porcelaine, commissaire priseur, antiquaire, de la haute époque jusqu’au XIXè siècle, grand marchand de tableaux, de Picasso à Poliakoff, galeriste contemporain, d’Alechinsky à Panamarenko, sa trajectoire professionnelle est fulgurante et riche en émotions face aux chefs d’œuvres qu’il eut entre les mains. Une personnalité hors du commun, dotée d’une immense culture et du goût d’entreprendre, il dédie sa vie à l’art. Il participe à de nombreuses foires d’art internationales, sélectionne et vend des œuvres aux grands musées. En tant qu’amoureux du Sablon, l’acquisition de l’Ancienne Nonciature en 2005, avec sa compagne Anne Derasse, lui tient particulièrement à cœur. Ensemble, ils réhabilitent ce joyau du patrimoine. Il disparaît en 2011, nous léguant ses années d’expériences et nous invitant à poursuivre sa démarche.

Anne
Derasse

––

Architecte d’intérieur et historienne de l’art, diplomée de l’ULB, Université Libre de Bruxelles, Anne Derasse crée sa propre agence voici trente années. Elle aime les lieux chargés de mémoire, le patrimoine, les savoir-faire, le bel ouvrage. Dans ses réalisations, elle allie histoire et lignée contemporaine avec force et grâce, dans une démarche d’authenticité et de pérennité, loin des modes éphémères, en privilégiant l’épure et l’élégance. Elle dessine l’entièreté de ses projets et crée des atmosphères hors du temps, habillant ses fluides structurations spatiales. Attirée tant par les maîtres anciens que par les artistes contemporains, Anne conseille ses clients sur l’élaboration de leur collection. Ses projets ont fait l’objet de nombreuses publications et d’une monographie, citons entre-autres le château de Calon Ségur, Grand Cru Classé de Saint Estèphe, Le Crazy Horse à Paris, le Musée Manneken-Pis à Bruxelles, le Château de Montmoreau en Charente.

Jörg
Bräuer

––

Jörg Bräuer est diplômé des Beaux- Arts de la F.I.T, Université de New York. Artiste, il a construit et enrichi son univers esthétique au fil d’un parcours atypique.
Il a vécu et travaillé à Munich et à New York ; à Londres et à Barcelone il fonde deux agences spécialisées dans la communication et l’image de marque. Il décide ensuite de se consacrer uniquement à l’art, s’exprimant par la photographie et la peinture ; il poursuit ses recherches poétiques, privilégiant l’architecture, le paysage, la réflexion sur le passage du temps, révélant la beauté
délicate des univers qui nous entourent. Sa restitution de la nature, par la subtilité chromatique et la pureté graphique, confine à l’abstraction. Par exemple, au château de Vaux-le-Vicomte, où il vécut en résidence, il exhale par la photographie le dialogue, tout en retenue et respect, qu’il a pu nouer avec les statues nimbées de trois-cent cinquante ans d’histoire.

NONCIATURE_HI_05

AANN

Anne Derasse et son compagnon Jörg Bräuer poursuivent la même philosophie de vie, guidés par une incessante recherche de beauté intemporelle ; ils n’ont de cesse de croiser l’art et l’histoire, cheminement perpétuel qui les conduisent à mettent en œuvre la société AANN « Architecture d’intérieur- Arts et Patrimoine », qui regroupe l’agence d’Architecture d’intérieur créée par Anne depuis trente ans, les projets de restaurations et les événements artistiques qui s’y déroulent.
Le processus d’acquisition et de restauration des deux bâtisses historiques de la société, l’Ancienne Nonciature à Bruxelles et le château de Montmoreau dans le Sud Charente, fut initié grâce à Willy d’Huysser ; pour perpétuer sa mémoire et ces bases, la mise en place d’une fondation pérène AANN, dédiée à la sauvegarde du patrimoine, est en cours.
Comme l’Ancienne Nonciature, le Château de Montmoreau, bâtisse du XVè de style gothique déjà influencé par la Renaissance et classé Monument Historique, devient le cadre pour les activités artistiques et le siège français des bureaux de Anne Derasse – AANN.
Ces deux demeures échappent au temps et deviennent des « Jardins de l’âme », pour célébrer l’art sous toutes ses formes.

NONCIATURE_B_13

Architecte d`intérieur

Capter et préserver l’âme des lieux, au-dela de la décrépitude infligée par le temps, c’est le souffle de départ qui anime Anne Derasse lors de ses projets de restaurations. Pour l’Ancienne Nonciature, en se penchant sur l’histoire oubliée des lieux, en la respectant et en lui insufflant un nouvel élan nimbé de contemporanéité, elle restitue les majestueux volumes initiaux par sa structuration de l’espace, tout en développant des ambiances empreintes d’un subtil raffinement. Ainsi, la cage d’escalier monumentale, véritable cœur névralgique de la maison, a retrouvé sa respiration vers les salons d’apparat et les coursives latérales.
Les stucs, les bas-reliefs, les boiseries, les parquets ont été restaurés avec patience et minutie ; les chapiteaux des colonnes, les pilastres et médaillons, ont été dorés à la feuille d’or.
Les lustres fin XVIIIè en cristal, liégeois façon Venise, font scintiller les soiries choisies parmi d’illustres manufactures de tissus. Une élégance intemporelle se dégage de la demeure, laissant les visiteurs sous son indéniable charme.

NONCIATURE_HI_06

Le palais Transilvain XVIè siècle

La proximité de l’église Notre-Dame et du palais du Coudenberg (actuelle Place Royale), résidence des ducs de Brabant, ducs de Bourgogne, puis de Charles Quint, font du Sablon un lieu très recherché. Vers 1530, l’humaniste et secrétaire du Conseil privé de Charles Quint, Maximilianus Transylvanus érige une somptueuse demeure. Il a pour voisin l’hôtel de François de Taxis, membre de la célèbre Maison princière de Tour et Taxis, Maître des Postes en Europe. De cette époque subsistent les caves voutées de l’Ancienne Nonciature.

NONCIATURE_HI_04

Le Palatium Solréanum XVI-XVIIè-XVIIIè siècles

Au milieu du XVIè siècle, l’hôtel passe à la famille de Croÿ-de Solre. Connue alors sous le nom de Palatium Solreanum, la propriété est agrandie et comporte trois corps de bâtiment entourant une cour bordée de portiques s’ouvrant sur les jardins. Sa façade est ornée d’un portail Renaissance dessiné probablement par l’architecte Jacques Androuet du Cerceau.
Au milieu du XVIIe siècle, l’hôtel entre en possession de la Maison d’Arenberg, puis de Merode. Au XVIIIe siècle, il passe dans les mains du marquis de Wemmel.
Nous retrouvons dans les archives une description élogieuse de cet hôtel et de la galerie de tableaux où l’on pouvait admirer des Rubens, des Van Dyck deux Bruegel, deux Rembrandt et un Carrache.

NONCIATURE_HI_03

Un nouvel hôtel en style néo-classique début XIXè siècle

Après plusieurs successions, l’ancien palais en indivision est morcelé avant d’être détruit, les jardins ayant déjà été éventrés en 1824 par la création de la rue Coppens à l’arrière.
En 1827 cinq hôtels particuliers sont construits ; trois subsistent aux numéros 7, 9 et 11 rue des Sablons. Le baron van der Linden d’Hoogvorst, bourgmestre de Bruxelles et Chambellan du roi Guillaume 1er des Pays-Bas est propriétaire de notre hôtel au n°7.
De cette époque datent les salons, offrant un des plus beaux exemples conservés à Bruxelles du style néo-classique caractéristique du goût de la haute société belgo-hollandaise.

NONCIATURE_HI_01

L’hôtel De Mot fin XIX et XXè siècles

Après 1860, l’hôtel est acquis par Jean André De Mot, banquier et fondateur des Galeries royales Saint-Hubert. Il aménage le grand escalier d’honneur de style éclectique à la place de l’escalier néoclassique démoli. L’un de ses fils, Émile De Mot avocat et bourgmestre de Bruxelles, habita l’immeuble durant toute sa vie.
Dans les années 1970, l’hôtel est loué à des fins commerciales et sera occupé durant 30 ans par un marchand d’antiqités qui ne prête guerre attention à l’entretien de la bâtisse.

NONCIATURE_B_14

La Nonciature de Bruxelles milieu XIXè siècle

Aux alentours de la Révolution belge, la résidence passe aux mains du comte de Merode.
En 1834, ayant demandé à la ville un permis d’agrandissement, deux nouvelles travées sont ajoutées sur la droite et achèvent de donner à la façade son aspect actuel.
Neuf ans plus tard, l’hôtel devient l’ambassade du Vatican et sert de résidence au nonce apostolique, le cardinal Vincent Joachim Pecci, qui deviendra pape sous le nom de Léon XIII. Il y séjournera de 1843 à 1846, comme le rappelle une plaque scellée en façade. Une chapelle est créée pour les besoins des prélats qui se succèdent jusqu’aux années 1860.

NONCIATURE_B_15

L’Ancienne Nonciature

En 2005 le couple Willy d’Huysser et Anne Derasse se porte acquéreur et effectue de lourds travaux de restauration, afin de rendre à l’édifice son lustre d’antan. Après la disparition de Willy d’Huysser en 2011, Anne continue seule la restauration. La rencontre avec son compagnon, l’artiste Jörg Bräuer, amplifiera cette volonté de redonner vie à ce lieu chargé d’histoire, pour y développer dans une lignée artistique événements et expositions.

AANN
Ancienne Nonciature
Rue des Sablons 7
1000 Bruxelles
Belgique

www.nonciature.com

AANN
Château de Montmoreau
Rue du Château 9
16190 Montmoreau
France

www.chateaumontmoreau.com
AANN_logo-5
© 2020 AANN sprl. All rights reserved.